English

Présentation de l'infrastructure BIOBANQUES

 

Une infrastructure nationale dédiée à la recherche médicale utilisant les échantillons biologiques et les ressources biomoléculaires.

L’Infrastructure BIOBANQUES mobilise les acteurs français des biobanques, des tumorothèques et des centres de ressources microbiologiques.

Elle implique l’ensemble des acteurs de la recherche : chercheurs des laboratoires académiques et privés utilisant les collections d’échantillons biologiques, centres hospitaliers universitaires, universités, instituts de recherche, institutions responsables de l’organisation et du développement stratégique de la recherche, pôles de compétitivité.

L'infrastucture est engagée depuis 2013 dans une démarche d'amélioration continue de ses activités selon la norme ISO 9001, année d'obtention  de sa première certification selon ce référentiel. En 2016,  l’infrastructure renouvelle sa certification et s'engage pour un nouveau cycle.

 

Les objectifs stratégiques de l’infrastructure BIOBANQUES

Accroitre les capacités de recherche biomédicales en facilitant l’accès aux ressources biologiques et données nécessaires aux projets scientifiques d’excellence

Favoriser la recherche translationnelle en accélérant les transferts des connaissances fondamentales vers leurs applications cliniques et industrielles

Participer au renforcement des plateformes pluridisciplinaires d’excellence, qui permettent de mutualiser les moyens et les compétences d’accroitre les investissements dans les secteurs prioritaires pour la santé publique et pour le développement économique

Favoriser le partenariat public-privé pour renforcer les développements technologiques innovants et la recherche translationnelle

 

Points clés

L’infrastructure BIOBANQUES fédère :

  • Plus de 90 centres répartis sur le territoire français
  • Implique plus de 700 équipes de recherche

Les activités de recherche

Les recherches associées aux échantillons biologiques concernent tous les champs des sciences biomédicales et toutes les disciplines. Les projets scientifiques autour des collections s’attachent aussi bien à élucider les mécanismes des pathologies complexes qu’à étudier les maladies rares. Les équipes utilisant les ressources biologiques ressortent essentiellement du domaine public. Entre recherches fondamentales, recherches translationnelles et analyses épidémiologiques, toutes les activités concourent aux politiques de santé publique.

 

  • 1

Contact

BIOBANQUES, INSERM US013

Hôpital de la Salpétrière

47, bd de l'Hôpital - 75651 Paris Cedex 13

 - Plan d'accès - Access map -